Accueil



La tour de Babel était selon la Genèse une tour que souhaitaient construire les hommes pour atteindre le ciel. Le « roi-chasseur » régnant sur les descendants de Noé eut l'idée de construire à Babylone une tour assez haute pour que son sommet atteigne le ciel, afin que les flots ne puissent en submerger le sommet en cas de nouveau Déluge. Descendants de Noé, ils représentaient donc l'humanité entière et étaient censés tous parler la même et unique langue sur Terre, la langue Adamique. Pour contrecarrer leur projet qu'il jugeait plein d'orgueil, Dieu multiplia les langues afin que les hommes ne se comprissent plus. Ainsi la construction ne put plus avancer, elle s'arrêta, et les hommes se dispersèrent sur la terre. Cette histoire est parfois vue comme une tentative de réponse des hommes au mystère apparent de l'existence de plusieurs langues, mais est aussi le véhicule d'un enseignement d'ordre moral : elle illustre les dangers de vouloir se placer à l'égal de Dieu, de le défier par notre recherche de la connaissance, mais aussi la nécessité qu'a l'humanité de se parler, de se comprendre pour réaliser de grands projets, ainsi que le risque de voir échouer ces projets quand chaque groupe de spécialistes se met à parler le seul jargon de sa discipline.

Cette parabole inspire chaque jour Babel consulting. Nous voulons parler la même langue, partager, réaliser de grands projets et se dépasser pour atteindre nos propres cieux.

BABEL consulting - 06 50 43 30 67 - Mail : cdubois@babel-consulting.fr - 2009